L'unité de production permet la fabrication de bière grâce à l'emploi de deux cuves principales: la cuve d'empâtage et la cuve d'ébullition.

 

 L'empâtage.

Après concassage, le malt est mélangé à de l'eau chaude et brassé dans la cuve d'empâtage.

Ce mélange est chauffé à des températures différentes-ou est maintenu à  différents paliers de température successifs- en fonction des recettes.

 

La filtration.

Le jus obtenu est séparé du grain grâce à un fond filtrant puis on effectue le lavage des drêches, opération qui consiste à rajouter de l'eau afin de récupérer les derniers sucres présents dans le malt.

Les grains restant ne sont pas perdus pour autant car ils vont compléter l'alimentation de vaches legéennes !..

 L'ébullition.

C'est à ce stade que l'on ajoute le houblon et les épices éventuelles entrant dans la composition des recettes.

L'ébullition terminée, le moût est refroidi est transféré en cuve de fermentation.

L'ajout des levures va permettre la transformation du sucre en alcool.



 La garde.

Après un passage en chambre de fermentation, la bière est resucrée et mise en bouteilles, ce qui va conduire à une ultime fermentation procurant la pétillance à la bière.

 

Après 5 à 6 semaines, la bière peut enfin être dégustée...